Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Exceptionnelle actualité politique ces derniers jours,
pour deux élus de l'arrondissement.
Valérie Maupas et Denis Baupin.

Sur le cas de ce dernier nous n'épiloguerons pas, les gazettes nationales informant déjà le public de manière assez insistante. En revanche l'actualité médiatique, moins bien documentée de Valérie Maupas vaut qu'on fasse mieux connaître cette adjointe à la Mairie du 14ème, de ses administrés. Elle vient en effet d'avoir les honneurs de la presse nationale (notamment Le Figaro ) et d'une vidéo citoyenne et très pédagogique de la part des enseignants et étudiants de l'université parisienne Paris 8 qui ont tenu a répondre à ses questions publiquement diffusées sur son compte de touiteur (ou touitrice) :

   

Il est vrai que Mme Maupas est aussi discrète à la Mairie qu'elle est omniprésente sur les "réseaux sociaux", et singulièrement sur "Touiteur" où elle s'était d'ailleurs déjà faite remarquer, à l'occasion du décès de l’ancien résistant, citoyen éminent du quartier, notre ami : Stéphane Hessel. On se souvient peut-être qu'à l'époque, la Ligue de défense juive s’était félicitée de la nouvelle de la mort de Stéphane hessel, tandis que le président du CRIF rédigeait un éditorial assez peu élogieux à l'égard du défunt. Le jour même, Valérie Maupas, membre du Parti socialiste, livrait la conception très particulière qu'elle se faisait de l'hommage à rendre à Stéphane Hessel : « Une mise au point : le paradis des indignés, ça n'existe pas. On va avoir affaire à des poètes toute la journée... Je fatigue déjà ». Puis un peu plus tard, sur le même mode "sarcastique" assez surprenant dans pareilles circonstances  : « Une surprise immense, un choc. Jamais, je n'aurais cru que ça arriverait si vite... #toiaussirendhommage ».
et :« Tous les élus de France vont devoir renouveler leur comité de soutien... #hessel ».
et pour finir : « Il ne verra pas la 2è défaite de l'OM face au PSG cette semaine. C'est peut-être mieux comme ça... #Hessel ».

Dans un échange avec Vincent Glad (chroniqueur au Grand Journal de Canal+) qui l'invitait à lire  « Indignez-vous ! » de Stéphane Hessel, Valérie Maupas, toujours aussi "drôle" cru bon de répondre : «On peut mais on veut pas... ça doit être aussi mauvais la 2è fois, non ? ». Elle se justifia ainsi : « Les gens ont le droit de le conchier, non ? Y a une loi contre ça ? ». Ce message a été effacé entretemps de son compte mais demeure  lisible sur celui du journaliste du Monde qui l’a retweeté. Pourtant Samuel Laurent lui avait rappelé que la LDJ était un « groupe extrémiste ». Valérie Maupas relativise à sa façon : « C'est une bande de débiles extrémistes et ils sont 12 à tout casser. Laissez-les où ils sont : à la marge ».

C'est pourtant la même Valérie Maupas qui dans un texte publié peu avant affirmait : « Il est urgent pour préparer l’avenir de raviver dans notre morale républicaine les valeurs d’humanisme, de tolérance et de respect ».

 

Les élu(e)s du 14ème font parler d'eux...
Tag(s) : #politique, #fait divers