Mobilisation générale ! (video)
pour soutenir cette action collective de quartier :
http://chn.ge/2H0eCdt

FCPE des écoles Antoine Chantin

Assemblée Générale Extraordinaire des Ecoles Antoine Chantin

4 avril 2018 dans les locaux du 15 Chantin

Sont présents :

  • Mme Carine Petit, maire du XIVème arrondissement
  • Mme Agnès Bertrand, maire-adjointe, chargée des affaires scolaires
  • M. Pascal Cherki, conseiller de Paris, ancien maire du XIVe et ancien député de la 11ème circonscription
  • Jean-Pierre Daymard, SNUDI-FO
  • Dominique Mazuet, téléquartoze
  • Fabien Dessart, Collège Daudet
  • Renaud Carpy, UL14eme
  • Mme Seguin directrice de l'école maternelle 15 rue Antoine Chantin
  • Mme Isabelle Laziau enseignante au 15 rue Antoine Chantin
  • Mme Bernadette Laffon enseignante au 15 rue Antoine Chantin
  • Ainsi que les représentants élus des parents d'élèves et parents non élus

La directrice commence par rappeler que les effectifs prévisionnels sont de 127 élèves inscrits à ce jour. Sous réserves d'emménagements / déménagements en cours d'année. Il est rappelé que le seuil de fermeture (pour 5 classes) est de 120 enfants.

Mme Bertrand rappelle que la mairie de Paris finance un ½ poste de direction à partir de 5 classes. Lorsque ce seuil n’est pas atteint, le directeur-directrice fonctionne en demi-décharge, c’est-à-dire à mi-temps. Elle rappelle également que l’éducation nationale avait envisagé la fermeture de 4 classes dans le XIVe arrondissement et que deux d’entre elles ont été abandonnées ; restent donc l’école Jacquier et le 15 Chantin.

Par ailleurs, Mme Bertrand rappelle quelques points qui avaient déjà été soulevés par les parents d'élèves lors de précédentes réunions, notamment qu’il n’y a pas de baisse d’effectifs dans le XIVe arrondissement. Elle précise qu’en mars dernier, un vœu du conseil d’arrondissement a été émis contre ces fermetures.

Le groupe de travail élargi aux élus (ou Conseil Technique Académique  élargi) aura lieu le 26 juin. C’est cette instance réunissant DASEN, syndicats et élus qui décidera du maintien ou non de la fermeture de classe, la rentrée de septembre constituant la toute dernière chance pour une réouverture.

Pour M. Cherki, le maintien ou non de cette décision se jouera au rapport de force. Le DASEN devant composer avec un budget et des postes à pourvoir, l’argument des seuls effectifs est insuffisant.

Les parents soulignent la particularité d’une école avec seulement 5 classes et les conséquences du passage à 4 classes :

  • - effectifs par classes de plus de 30 élèves (31,75)
  • - des conditions d’apprentissage difficilement acceptables pour les enfants et impraticables pour les enseignants ;
  • - poste de directeur à mi-temps ne permettant pas de prendre le relais des enseignants en cas d’absence ;
  • - risque d’abandon des projets pédagogiques ;
  • - spécificité de l’école où la mixité a su être préservée, mais une fragilité tout de même, avec une cohésion qui était maintenue par l’équipe pédagogique.
  • - risque de départs d’enseignants, car la structure même de l’école – pédagogique et administrative - est menacée

M. Cherki souligne que ce sont les points à mettre en avant et que les actes de mobilisation doivent être très visibles : par exemple mise en place de banderoles, poursuite de la pétition (807 signatures), voire envisager une nuit d’occupation de l’école.

Pour le SNUDI-FO (Jean-Pierre Daymard), il faut demander le plus rapidement possible une audience au DASEN, une fois les actes de mobilisation bien présents et avant le CTA de juin. Il s’agira d’une délégation regroupant, parents, élus, syndicats... C’est l’occasion de lui remettre le dernier décompte des effectifs, les pétitions online et sur papier.

Les parents élus rappellent que le DASEN s’est précédemment engagé à ne pas fermer de classe, si le seuil minimum d’effectifs est dépassé « de façon significative ». On s’interroge donc sur les critères objectifs de fermeture et de réouverture de classes.

Après échanges sur les diverses propositions d’actions à mettre en œuvre, on souligne la nécessité d’agir de manière unie au sein du groupe scolaire Chantin (15, 20 et 22) ainsi qu’en lien étroit avec les autres écoles, comme Jacquier.

 

L’AG décide par vote à main levée :

  1. - Envoi d’une délégation au DASEN ou directeur académique, pour le mois de mai. Jean-Pierre Daymard se propose de demander l’audience.   Accord à l’unanimité
  2. - Prise de contact et envoi d’une délégation auprès de la députée Marielle de Sarnez. Accord unanime moins une voix
  3.  - L’idée d’une délégation auprès de Valérie Pécresse, présidente du Conseil Régional d’Ile-de-France n’est pas retenue, le sujet ne relevant pas de sa compétence.
  4.  - Que chaque parent active tous ses contacts associatifs ou politiques pour soutenir la pétition- Accord à la majorité
  5. - Mise en place de banderoles, sur l’école 15 Chantin, devant le 20 Chantin plus visible dans l’espace public (avec les accords des directrices à demander) ainsi que sur les balcons et fenêtres de logements des parents d’élèves qui se sont proposés - Accord unanimité moins une voix
  6.  - Affiches et autocollants à multiplier. Décision mise en attente à ce sujet
  7.  - Créations de comptes sur les réseaux sociaux (page Facebook, compte Twitter, etc.) pour relayer les actions et les alimenter. Accord, mais définir rapidement qui alimentera ces comptes et comment.
  8. - Activation d’un pôle médiatique, notamment grâce à des contacts via l’école Ripoche.
  9. - L’idée d’une occupation des locaux de l’école, voire celui de l’IEN, d’une manifestation « amicale » devant la mairie du XIVe, est retenue mais en attente du résultat de la délégation auprès du DASEN

Il est convenu que les actions décidées devront être mises en place au plus tôt, dès la rentrée des vacances de printemps, sur un mode crescendo afin d’avoir le plus d’éléments possibles à présenter au DASEN.

Enfin, une nouvelle AG est à programmer une fois la délégation reçue.

 

NB : N’hésitez pas à signer et diffuser la pétition et à la faire signer à la famille,
aux amis, aux voisins, aux collègues – Objectif : 1000 signatures
 ! :

http://chn.ge/2H0eCdt

 

NB : si vous souhaitez être informés, proposer des idées ou participer aux actions contre la fermeture de classe à la maternelle du 15 Chantin, vous pouvez :

 

Tag(s) : #Habiter le quartier, #Social et Politique, #éducation