Jeudi 20 décembre à 18h
Manifestation et revendication de quartier :

On allume les feux

En soutien du projet de vœu soumis à la Mairie
par Conseil Local du Handicap du 14ème

 

 

CLH Paris 14
 

Maire du 14e Arrondissement de Paris
Membres du Conseil du 14eme arrondissement

 

Paris, le 17 Décembre 2018

Madame la Maire,
Mesdames, Messieurs,

 

Conformément à l’article 22 (dernier alinéa) du règlement intérieur du Conseil du 14eme arrondissement lequel établit :

  • les règles d’organisation et de fonctionnement des séances

    • du Conseil d’Arrondissement et

    • du Comité d’Initiative et de Consultation d’Arrondissement (C.I.C.A.),

Le Conseil Local du Handicap du 14ème arrondissement de Paris soumet, par la présente, au Conseil d’arrondissement le vœu, adopté en interne, de remise en service des feux sonores du quartier Pernety, feux qui font en effet l’objet à ce jour d’une expérimentation d’extinction (et ce, depuis plus d’un an maintenant ).

En effet, plus d’une quinzaine de personnes habitant le 14ème arrondissement ou fréquentant le quartier Pernety témoignent de leur mise en danger manifeste et de l’entrave à leur liberté de circuler et donc une discrimination exercée à leur encontre par la mairie du 14ème arrondissement par le maintien de cette expérimentation

Cette expérimentation a déjà prouvé sa parfaite innocuité en termes de pollution ( absolument aucun effet significatif démontré ), sa dangerosité en termes de partage de l'espace public et son effet négatif sur la perte d’autonomie des personnes vulnérables qu’elles soient handicapées, âgées, ou jeunes enfants sans parler des personnes à mobilité réduite en raison de la manipulation d’une poussette ou d’une charge…

Les personnes déficientes visuelles s'étaient utilement et efficacement équipées de télécommandes fournies par les services de la Mairie depuis l'époque où des dispositifs exemplaires furent mis en service sous la mandature de feu M. Castagnou ). Ces dispositifs équipant les feux de croisement permettent d’actionner la sonorisation des feux, mais les déficients visuels se voient désormais privés de toute possibilité de repérage des passages piétons sur des carrefours dangereux, à faible visibilité et à fort trafic routier notamment aux heures de pointe, suite à la désactivation de ces feux optimisés, opérée sans concertation ni  information préalable de la population, par la mairie du 14ème en novembre 2017.

Cette population très vulnérable vit ainsi dans l’anxiété d’être accidentée et dans une perte d’autonomie que pourtant la politique de la ville avait pourtant préconisée ces dernières années , par l’aménagement des feux équipés de sonorisation conformément à la mesure 9 du Comité interministériel de la sécurité routière du 9 janvier 2018 ( Renforcer la protection des piétons mal ou non-voyants par une optimisation des dispositifs sonores ou tactiles associés aux feux-rouges. Échéance prévisionnelle : 2019 ) .

Le contexte de la présence de deux roues motorisés roulant à contre sens nombreux dans ce quartier et l’augmentation du nombre de véhicules électrique y compris des véhicules autonomes à venir accroît le risque d’accidents puisque ces véhicules sont silencieux et donc indétectables pour les aveugles notamment qui ne peuvent plus compter sur l’arrêt des véhicules pour pouvoir traverser avec le minimum de danger.

Les feux de circulation avaient été mis en place par le passé à la suite d’accidents graves voire mortels dans le quartier Pernety et leur suppression décidée par la mairie du 14ème arrondissement contre l'avis des habitants et riverains ( plus de 1 600 pétitionnaires habitants et usagers de la rue ont exigé le rétablissement des feux ) met en danger la population vulnérable dont elle est pourtant chargée de la sécurité sur la voie publique .

Le commissariat de police du 14ème ainsi que les commerçants et riverains ont été alertés sur les incidents, "presqu’accidents" et accidents corporels, dont certains très graves, dans le quartier Pernety, depuis le début de l’expérimentation;
les plaintes déposées auprès du défenseur des droits n’ont reçues à ce jour aucune réponse satisfaisante de la mairie du 14ème arrondissement qui met délibérément une partie de sa population en danger de mort. ( rappel de l’alerte lancée en novembre 2017 par Thierry James l’expert européen sur l’accessibilité physique de la cfpsaa )
.

Pour mettre un terme à ces dommages et pour que des dommages plus graves encore soient évités, nous demandons à la mairie du 14ème arrondissement, de mesurer et faire cesser la mise en danger manifeste qu’elle occasionne par la poursuite de cette expérimentation. Une expérimentation que personne n'a souhaitée ou sollicitée parmi les populations concernées, et qui n’aurait jamais du être réalisée dans ce quartier à fort trafic piétons sur des artères à forte circulation périodique (rue Rue Raymond Losserand et rue Vercingétorix notamment), où passent quotidiennement de nombreuses personnes non voyantes et handicapées  (présence notamment du FORJA et du centre apf).

De plus, certains habitants ou commerçants ont témoigné de l’effet déplorable de cette expérimentation sur la circulation au niveau des carrefours désormais privés de feux et sans visibilité, notamment aux heures de pointe où les véhicules klaxonnent craignant que la priorité à droite ne soit pas respectée par certains conducteurs au vu de l’incivisme hélas avéré et l’empressement de certains d’entre eux.

En espérant une transmission de ce vœu par votre assemblée au Conseil de Paris, veuillez agréer Mesdames, Messieurs, nos respectueuses salutations.

Les membres du CLH Paris 14

Présentation

Le Conseil Local du Handicap a été lancé le 6 novembre 2015 en Mairie du 14e. Cette instance participative a pour objectif d’être un lieu d’échanges et de propositions permettant de renforcer l’inclusion de toutes et tous dans la vie de l’arrondissement. Elle regroupe les acteurs institutionnels, associatifs et les citoyens qu’ils soient en situation de handicap ou non.

Les personnes directement concernées par le handicap et les acteurs locaux sont les prescripteurs les mieux placés pour identifier les besoins et les solutions concrètes à mettre en œuvre en matière d’inclusion et d’accessibilité de leur environnement direct.

Le Conseil Local du Handicap du 14e arrondissement comporte quatre commissions :

Quatre commissions :

- Accessibilité

- Épanouissement

- Sensibilisation

- Travail et emploi

Il organise une réunion thématique ouverte à tous, les 2è mercredi du mois, de 19h à 21h en salle polyvalente de la Mairie du 14e.

Si vous souhaitez assister à une réunion ou participer à une commission thématique,